Share this photo on Twitter Share this photo on Facebook

Bijoux

Posted by
eva (Rouen, France) on 8 May 2009 in Art & Design and Portfolio.

Que j'aime voir, chère indolente,
De ton corps si beau,
Comme une étoffe vacillante,
Miroiter la peau !

Sur ta chevelure profonde
Aux âcres parfums,
Mer odorante et vagabonde
Aux flots bleus et bruns,

Comme un navire qui s'éveille
Aux vents du matin,
Mon âme rêveuse appareille
Pour un ciel lointain.

Tes yeux où rien ne se révèle
De doux ni d'amer,
Sont deux bijoux froids où se mêle
L'or avec le fer.

A te voir marcher en cadence,
Belle d'abandon,
On dirait un serpent qui danse
Au bout d'un bâton.

Charles Baudelaire : le Serpent qui danse (extrait)

My other blog - Mon autre blog http://maia-blog.eklablog.com/